CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilActualitésDossiers emploi Comptabilité et finances : des employeurs accommodants

Banque, assurance, comptabilité et finance : quelles compétences recherchent les recruteurs ?

Les banques et assurances ont relancé leurs campagnes de recrutement cette année. Pour autant, les employeurs restent exigeants sur leurs critères, ciblant en priorité les candidats polyvalents, flexibles et maitrisant les nouvelles réglementations....

Assurances : les compétences techniques ne suffisent plus

L'assurance est un marché porteur en termes d'emploi. C'est également un secteur en pleine mutation. Et ces transformations se répercutent sur les profils recherchés par les recruteurs, d'autant que la crise est passée par là.

Gestion du risque et polyvalence, deux compétences clés dans la banque

Les banques françaises vont mieux. Pour preuve, elles ont lancé de vastes campagnes de recrutement cette année. Mais bien que dilués, les effets de la crise sont encore perceptibles notamment au niveau des compétences exigées chez les candidats à...

+ Taille du texte -

Comptabilité et finances : des employeurs accommodants

Par Agnès Wojciechowicz © CAdresOnline.com le | Réagir | soyez le premier à réagir

Aucun secteur économique ne peut se dispenser des domaines comptable et financier. D'où le dynamisme de ces filières en matière d'emplois. Le point sur les compétences recherchées chez les professionnels des chiffres.

Le secteur de la comptabilité et des finances ne cesse d'évoluer et de recruter depuis quelques années. Pourtant, les compétences recherchées dans les fonctions cadres n'ont que très peu changé. « Il n'y a pas de nouvelles compétences particulièrement prisées pour les profils cadres en comptabilité et en finances. On assiste plutôt à un renforcement des compétences clés » indique Béatrice Louvet, fondatrice et directrice de Groupe Transition, cabinet d'intérim et de placement spécialisé dans ce secteur.

Connaitre les nouvelles normes

Parmi ces compétences clé, une expertise approfondie des nouvelles normes comptables internationales est incontournable. « Les normes IFRS qui visent à harmoniser la comptabilité des biens sur le plan international, sont devenues nécessaires. Aujourd'hui, elles impactent tous les métiers de la comptabilité et des finances » explique Béatrice Louvet. Les métiers comptables n'ont pas d'autre choix que de s'adapter aux normes anglo-saxonnes. Une maitrise de l'anglais est donc indispensable, d'autant que le nombre d'entreprises ayant des clients à l'étranger ne cesse d'augmenter.

Maitriser les outils

Autre compétence phare : la maitrise des logiciels comptables et des progiciels de gestion, outils devenus incontournables. « Aujourd'hui, lorsque vous occupez un poste de directeur financier ou de cadre dans la gestion des finances, vous ne pouvez vous passer des systèmes intégrés tels que SAP ou Oracle. Il faut avoir une dimension informatique qui permette de tout digérer en un seul morceau » expose Béatrice Louvet. Une exigence qui concerne également le profil le plus recherché dans ce secteur : le comptable unique. « On attend d'eux qu'ils mettent en place des outils de gestion de plus en plus sophistiqués » souligne la directrice de Groupe Transition.

Toutefois, faute de candidats sur ces profils, les employeurs ont revu leurs exigences à la baisse. « Dans le passé, ils exigeaient une bonne connaissance des logiciels pour les comptables uniques mais comme il y a une véritable pénurie sur ces profils, aujourd'hui ils sont prêts à les former » déclare Jean-Louis Brunel, conseil en recrutement pour le cabinet Adex, spécialisé dans la comptabilité et les finances.

Des métiers en manque de candidats

Et que ce soit dans l'audit financier, la comptabilité ou l'expertise-comptable, la demande reste élevée et les candidats peu nombreux. On assiste à un déficit de main d'œuvre qui va du directeur de mission jusqu'à l'assistant-comptable. « On demande surtout aux candidats d'être experts dans leur métier, analyse Jean-Louis Brunel, les employeurs se passent de compétences transverses, ils font des compromis ! ». La crise a tout de même eu des effets sur les professionnels des chiffres, qui restent prudents quant à un changement éventuel d'employeur. « Aujourd'hui il n'est pas rare de pourvoir un poste avec un seul candidat. Et faute de choix, les employeurs s'en accommodent même si la personnalité ne correspond pas tout à fait à ce qu'ils recherchent » conclut Jean-Louis Brunel.

Agnès Wojciechowicz © CAdresOnline.com

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :