CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilActualitésDossiers emploi« Faire de la place à la jeune génération »

Jeunes diplômés : les chances à saisir

Les jeunes diplômés spécialisés et très qualifiés sont un peu moins affectés par la conjoncture. Malgré la crise économique, de nombreux secteurs d'activité sont demandeurs de jeunes cadres. Quant à ceux qui souhaitent différer leur entrée sur le...

+ Taille du texte -

« Faire de la place à la jeune génération »

Par CadresOnline le | Réagir | soyez le premier à réagir

Entretien avec Jérôme Eymery, responsable du recrutement France chez AREVA, expert mondial dans les métiers de l'énergie.

Quel regard posez-vous sur la situation actuelle du marché du travail ?

La crise a touché de nombreux secteurs et le marché s'est fortement inversé, mais ce sont le plus souvent les PME et les secteurs industriels en dehors de celui de l'énergie qui sont le plus concernés comme celui de la construction. Notre groupe et notre secteur sont peu, voire pas touchés pour le moment. Aussi pouvons-nous continuer en ce qui nous concerne à recruter des jeunes et c'est heureux à la fois pour eux, qui ont besoin et envie de démarrer leur carrière, et pour nous car ils nous apportent leurs idées nouvelles et leur dynamisme !

Le secteur de l'énergie n'a donc pas souffert de la crise économique ?

Pour le moment peu. Nous embauchons en moyenne 4 000 nouvelles personnes chaque année en France dont 2 500 jeunes diplômés. En 2009, nos prévisions sont sensiblement les mêmes. Ce n'est pas spécifique à AREVA, l'ensemble de la branche énergétique se porte bien.

La volonté affichée du secteur est de recruter des jeunes diplômés, de les former à des métiers le plus souvent techniques et de les garder le plus longtemps possible dans nos structures en les faisant progresser et évoluer.

Finalement, quels conseils pourriez-vous donner à un jeune cadre à la recherche d'un emploi ?

Il faut multiplier les contacts, les entretiens, élargir son champ de recherche et surtout être prêt à accepter la mobilité. Il faut aussi savoir prendre du recul et ne pas céder au découragement, au risque d'accepter n'importe quel emploi.

Pour finir, quelle est la politique de recrutement menée par AREVA, particulièrement en ce qui concerne les jeunes diplômés ? Et Quels types de critères sont mis en avant lors du recrutement dans le secteur de l'énergie en général ?

AREVA est l'expert mondial dans les métiers de l'énergie. A ce titre, nous menons une politique proactive en matière de recrutement, directement centrée sur le potentiel de la jeune génération.

Les métiers relatifs à l'énergie sont très techniques, pointus et nous évoluons dans un environnement mondialisé. Ce qui compte est que la personne soit rigoureuse, possède un bon relationnel et une certaine ouverture internationale.

On doit aussi ressentir un vrai potentiel et une envie de s'impliquer au sein d'un collectif, sur le long terme, ce qui fait le propre de notre profession où le turn-over est relativement faible.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :