CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilActualitésDossiers emploiLa génération Y vue par un recruteur…

Jeunes diplômés : choisissez bien votre premier job !

Période charnière, le passage du monde estudiantin au marché du travail n'est pas toujours de tout repos. Objectif pour passer ce cap : trouver un juste équilibre entre ses propres exigences et les contraintes imposées par son employeur.

+ Taille du texte -

La génération Y vue par un recruteur…

Par CadresOnline le | Réagir | soyez le premier à réagir

La « génération Y » fait l'objet de toutes les attentions : la culture et les comportements de ces jeunes déroutent les recruteurs et dérangent les DRH. Un malaise profond et mal vécu par nombre de professionnels des ressources humaines, qui tentent, tant bien que mal de s'adapter. En voici un décryptage par le recruteur Christian Malécot….

Constatez-vous une évolution dans les relations entre recruteurs et candidats ?

Sans aucun doute, surtout pour ce qui concerne les jeunes. Certes mon propos peut apparaître comme « ringard », mais il correspond à une réalité que constatent tous mes collègues : les jeunes candidats n'ont pas le sens de la politesse et surtout, appliquent leur culture zapping dans leur recherche d'emploi. Ils ne pensent pas à anticiper un coup d'avance, comme aux échecs.

Comment se manifeste ce comportement ?

Par exemple, ils ne répondent pas lorsqu'on leur écrit, ne préviennent pas lorsqu'ils ont accepté un autre job. Ou bien, et c'est très fréquent, ils n'ont pas gardé trace de la candidature qu'ils nous ont envoyée. Résultat, quand on les contacte, ils répondent avec une totale désinvolture : « vous savez, j'envoie tellement de candidatures »… D'une part ce type de comportement est désagréable, car on a parfois carrément l'impression de les déranger. Mais surtout, ils ne songent pas une seconde que demain, ils seront à nouveau sur le marché.

Je n'ai pas de statistique, mais je peux vous dire que lorsqu'un candidat téléphone pour prévenir qu'il sera en retard à un entretien, je tends une oreille particulièrement attentive. En gros, nous ne sommes pas sur la même planète. Ce qui était auparavant la norme devient aujourd'hui exceptionnel.

Quelles sont à votre sens les raisons de cette forte évolution chez les candidats ?

Elles sont nombreuses : question d'éducation, tant à la maison qu'à l'école. Et aussi, bien entendu, le comportement de nombre de recruteurs qui ne répondent pas aux candidats. C'est donc aussi à nous les recruteurs de nous adapter à ce mouvement. Sachant que dans cet univers comme partout… les imbéciles sont des deux côtés de la barrière !

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :