CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilActualitésDossiers emploiLa situation des jeunes diplômés s'améliore

Jeunes diplômés : choisissez bien votre premier job !

Période charnière, le passage du monde estudiantin au marché du travail n'est pas toujours de tout repos. Objectif pour passer ce cap : trouver un juste équilibre entre ses propres exigences et les contraintes imposées par son employeur.

+ Taille du texte -

La situation des jeunes diplômés s'améliore

Par CadresOnline le | Réagir | soyez le premier à réagir

Depuis quelques années, la situation des jeunes diplômés dans le monde du travail progresse. En 2007, 3 sur 4 ont trouvé un job moins d'un an après l'obtention de leur diplôme.

Sur le front de l'intégration des jeunes diplômés, la situation est au beau fixe. C'est ce que prouve une récente étude de l'APEC. D'après l'association, 3 jeunes diplômés sur 4 ont trouvé un job moins d'un an après l'obtention de leur diplôme, contre 3 sur 5 en 2006.
Ce chiffre très élevé est « à l'image de l'ouverture des recruteurs à l'égard des jeunes diplômés ». En cause, la bonne santé du marché de l'emploi cadre hexagonal et l'évolution des besoins des entreprises. Autre bonne nouvelle, ces jeunes mettent relativement peu de temps à trouver un premier emploi : la durée médiane de recherche s'élevant à seulement un mois.

En 2007, 74% des jeunes diplômés travaillent dans le secteur privé, et 26% dans le secteur public. « Les conditions d'emploi sont relativement meilleures dans le privé que dans le public : les jeunes ont plus souvent le statut cadre, ils signent plus fréquemment un CDI et le salaire moyen y est 1,3 fois supérieur à celui du public. » Malgré tout, les niveaux de satisfaction globale des jeunes sont proches dans les deux secteurs.

Certes, il existe encore des situations individuelles qui peuvent être difficiles, toutefois les diplômés Bac +4 et plus, dans leur grande majorité, n'ont guère de difficulté majeure pour s'insérer sur le marché du travail. Ceci, à la différence des jeunes sans formation et sans qualification.

Pour autant, des écarts sensibles subsistent encore entre les diplômés de l'Université et ceux des grandes écoles. Ainsi, 6 jeunes diplômés de l'Université sur 10 sont en poste moins d'un an après l'obtention de leur diplôme, contre près de 8 sur 10 pour ceux des grandes écoles.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :