CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilActualitésDossiers emploiLe baromètre des fonctions commerciales

Commerciaux, profitez de la concurrence !

Tous secteurs confondus, la concurrence économique fait rage. Principaux gagnants de cette lutte acharnée entre les entreprises ? Les commerciaux qui bénéficient d'une croissance fulgurante des offres d'emploi.

+ Taille du texte -

Le baromètre des fonctions commerciales

Par CadresOnline le | Réagir | soyez le premier à réagir

Les commerciaux ont toujours le vent en poupe ! En cumul sur 12 mois, la hausse du nombre d'offres d'emploi les concernant atteint + 26% ! Un chiffre élevé qui ne doit cependant pas cacher d'importantes disparités. (Source : Apec).

Le nombre d'offres d'emplois des fonctions marketing/commercial a connu une croissance de 26%, durant les 12 derniers mois, selon l'Apec. Un chiffre supérieur à l'augmentation moyenne du nombre d'offres publiées, toutes fonctions cadres confondues, qui s'élève lui à 23%. Pas de doute : les postes de marketing/commercial sont très demandés par les recruteurs. Ces 12 derniers mois, ils ont représenté à eux seul 20% des quelque 212 645 offres publiées, soit 1 offre sur 5. Seul le secteur de l'informatique peut rivaliser : si sa progression sur un an est identique (+26%), il regroupe quant à lui 33% des offres diffusées.

Les offres destinées aux cadres de la « vente » et aux « technico-commerciaux » représentent à elles seules plus de la moitié de la fonction commerciale, ce qui correspond à plus de 20 000 offres. Si la première s'inscrit dans la moyenne (+24%), la seconde connaît une progression plus modérée (+15%). En fait, c'est le domaine de la « distribution » qui enregistre la plus nette augmentation d'offres : +59% sur l'année écoulée (pour un total de près de 7 500 offres publiées).

Viennent ensuite les postes « d'administration des ventes » (+52%), de « marketing » (+36%), de « direction régionale d'agences » (+32%) et « d'import/export » (+19%). Seule la « direction marketing et commerciale » connaît une chute du nombre de ces offres d'emplois : -26%. C'est donc l'unique bémol pour une fonction dont les recruteurs ne se lassent pas.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :