CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilActualitésDossiers emploiLe BtoB toujours dynamique

Carrières commerciales : ce qui vous attend en 2013

2013 devrait être dans la continuité de 2012. Si les entreprises ont besoin de refaire leurs marges et devraient donc maintenir le niveau d’emploi des commerciaux, les salaires, eux, ne devraient pas s’envoler au-delà de l’inflation. Pour sortir du...

+ Taille du texte -

Le BtoB toujours dynamique

Par Dorian Ferron le | Réagir | soyez le premier à réagir

Les transactions entre professionnels exigent des compétences bien particulières, autant en termes de négociation que de maîtrise technique. Ces spécificités expliquent pourquoi les vendeurs BtoB font partie des commerciaux les plus courtisés. Découvrez les secteurs qui offrent les plus belles opportunités.

Les commerciaux représentent 40 % des emplois dans le BtoB. Les compétences techniques y sont forcément précieuses. « Le commercial peut s'adosser aux compétences d'un ingénieur, mais aussi le faire lui-même. C'est pour ça qu'on est très fans de BTS Technico-commercial ou de BTS NRC », explique Hugues Pouzin, président de la Confédération française du commerce interentreprise (CGI) qui lance en février une campagne « Le BtoB recrute ».

Aide à la personne et technologies vertes

Globalement, le BtoB a bien résisté à la crise, avec des chiffres 2012 identiques à ceux de 2011 et qui devraient se maintenir en 2013. « Le secteur agroalimentaire résiste très bien, détaille Hugues Pouzins, ainsi que tout ce qui est lié à l'aéronautique. »

Et cette année, les technologies de protection de l'environnement devraient aussi être porteuses. « Toutes les solutions comme la réduction de la déperdition de chaleur, le chauffage innovant, ou encore la domotique pour les bâtiments industriels devraient se développer grâce aux investissements des collectivités. »

Dans un autre domaine, les solutions qui permettent de maintenir à domicile les personnes âgées ou malades seront aussi très recherchées. « Il y a des systèmes sophistiqués qui nécessitent de vraies compétences techniques des commerciaux. C'est un pan d'activité qui va aller grandissant. »

Maîtrise des normes internationales

Pour travailler dans le commerce international, la maîtrise des Incoterms (International Commercial Terms) est fortement recommandée, tout comme celle des couvertures de change ou encore des barrières tarifaires. « C'est le cœur même du métier des opérateurs BtoB », insiste Hugues Pouzin. Avoir fait des études ou avoir une expérience à l'étranger est aussi un plus, car, comme le précise le président de la CGI, « il faut maîtriser l'interculturel, par exemple avoir toujours sa carte de visite traduite en Asie. »

Dorian Ferron © CadresOnline.com

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :