CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilActualitésDossiers emploi« Le MBA, ça fait rêver ! »

MBA : vers de nouveaux horizons

Diplôme international par excellence, le MBA séduit de plus en plus de cadres. Et pour cause : il leur ouvre la possibilité, quel que soit leur profil, de booster leur carrière. Tout ce qu'il faut savoir pour obtenir ce sésame.

+ Taille du texte -

« Le MBA, ça fait rêver ! »

Par CadresOnline le | Réagir | soyez le premier à réagir

Andrés Atenza, Directeur général du Groupe ESC Clermont, Président du Chapitre des écoles de management de la Conférence des Grandes Ecoles.

Les formations MBA sont-elles toujours plébiscitées ?

Oui, pour les cadres, le MBA, ça fait rêver ! Et ce, quels que soient leurs profils. On trouve par exemple des ingénieurs, avec au moins 3 ans d'expérience. Ils souhaitent suivre une formation de management et, dans certains cas, partir travailler à l'étranger. D'autres sont issus du monde universitaire. Ils ont déjà une expérience avérée et viennent chercher dans les formations MBA un moyen d'augmenter leur « puissance de tir ». Je ne constate toujours aucun essoufflement dans le marché des MBA.

Comment expliquer cet engouement ?

Incontestablement, la guerre des talents a commencé. Un diplôme comme le MBA peut faire la différence. Nombreux sont ceux qui le suivent dans la perspective d'augmenter leur taux d'employabilité. Aujourd'hui, tout le monde comprend l'importance de se former tout au long de la vie. Et il ne faut pas se faire d'illusions : les chasseurs de têtes sont sensibles à ce type d'élément. Avec le MBA, l'effet « marque » joue à plein. L'un de ces principaux atouts est le partage des expériences durant la formation entre les différents candidats aux MBA. Il y a une véritable fertilisation croisée, une alchimie. Cette pédagogie très active attire beaucoup les candidats.

Quels sont les MBA qui « montent » ?

C'est difficile à dire. Les écoles parisiennes, type HEC, ESSEC, ESCP-EAP, EDHEC ou bien encore l'EM Lyon se situent clairement dans le peloton de tête des écoles les plus prestigieuses. A l'origine, le MBA est un diplôme généraliste, contrairement aux mastères spécialisés. On ne peut donc pas vraiment distinguer différents types de MBA.

Quels conseils donneriez-vous pour bien choisir son MBA ?

Il faut bien avoir en tête qu'un candidat souhaitant se former a devant lui tout un éventail de formations. Il doit donc faire son marché de manière rationnelle. Tout d'abord, il faut veiller au programme : le candidat doit avoir une idée précise à la fois du contenu de la formation et du corps professoral. Ensuite, il doit s'assurer du bon niveau de l'école. Si le classement est un élément intéressant, il peut aussi se renseigner sur le taux d'insertion. Bref, se poser la question : où se trouvent les anciens ? Pour le savoir, l'annuaire est une précieuse source d'information. Enfin, le montant de la formation est bien sûr un autre critère de sélection. Les formations sont chères mais il faut bien comprendre qu'il s'agit d'un véritable investissement.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :