CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilActualitésDossiers emploi« Les candidats prennent plus de temps pour réfléchir »

Distribution : les cadres doivent trouver leur place

Les cadres sont assez peu nombreux dans l'univers de la distribution. Et les enseignes du secteur les recrutent de manière mesurée. Le secteur offre pourtant de belles opportunités.

+ Taille du texte -

« Les candidats prennent plus de temps pour réfléchir »

Par CadresOnline le | Réagir | soyez le premier à réagir

Interview de Frédéric Rochaix, responsable RH de Leroy Merlin pour les régions Rhône-Alpes et Centre.

Quelles sont les perspectives de recrutement pour cette année ?

L'enseigne Leroy Merlin va embaucher 300 cadres en 2008, soit 10% de l'ensemble des recrutements. Ce chiffre est en progression par rapport aux années précédentes. Nous avions embauché 190 cadres en 2006 et 200 en 2007. C'est le développement de l'entreprise qui explique cette hausse des recrutements. Chaque année, nous ouvrons et agrandissons environ 10 magasins. Et notre turn-over n'est que de 8% au sein de l'entreprise.

Quels profils recherchez-vous ?

Nous recrutons à la fois des jeunes diplômés et des cadres expérimentés. Pour les premiers, nous leur demandons un diplôme de niveau bac+4/5. Il n'y a en revanche aucune exigence particulière pour les profils confirmés. Ces deux populations peuvent accéder aux postes de chef de secteur, qui représentent nos principaux besoins. Chacun d'eux gère des équipes de 10 à 20 personnes et construit son offre commerciale. Il s'appuie sur des préconisations nationales qu'il doit décliner au niveau local. En fait, un chef de secteur est un véritable responsable de PME.

Connaissez-vous des problèmes pour recruter ?

En raison de l'évolution des outils de recrutement, j'ai accès à davantage de candidatures. Malgré tout, nombre de candidats, qui s'étaient pourtant engagés, ne viennent pas aux entretiens d'embauches. Et cela constitue un phénomène nouveau. Leur comportement est en train de changer. Comme ils ont un éventail de choix plus large qu'auparavant, ils prennent plus de temps pour réfléchir. Du coup, lors des entretiens, nous prenons beaucoup de temps pour leur présenter l'entreprise et leur expliquer les évolutions de carrière possibles.
Il arrive que des collaborateurs âgés de 27 ou 29 ans, et qui sont chez nous depuis 5 ans, deviennent des directeurs de magasin à la tête de 100 voire 300 personnes. L'autonomie de nos managers et de leurs équipes est également l'un de nos principaux atouts. Chacun de nos responsables détermine son offre commerciale, détermine ses prix et structure son équipe. L'ensemble de nos collaborateurs possède un projet professionnel individualisé dans lequel sont présentés ses objectifs commerciaux pour les trois prochaines années. Ce sont autant d'éléments qui attirent chez nous les candidats et explique notre faible turn-over.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :