CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilActualitésDossiers emploi« Nous constatons une raréfaction des candidats sur certains métiers »

Collectivités territoriales cherchent cadres expérimentés

Après quelques années prolifiques en matière de recrutement, les collectivités territoriales ont maintenant pour consigne de réduire les dépenses. Mais plusieurs évolutions touchant les communes, départements et régions rendent tout de même...

+ Taille du texte -

« Nous constatons une raréfaction des candidats sur certains métiers »

Par Fiona Collienne le | Réagir | soyez le premier à réagir

Serge Cazcarra est directeur des ressources humaines au sein du Conseil Général du Lot, qui regroupe environ 1 300 agents.

Quelles sont vos perspectives de recrutement ?

Nos volumes de recrutement oscillent entre 25 et 30 emplois par an, essentiellement des remplacements. Les collectivités sont dans une période assez creuse en matière de création de postes, notamment à cause des contraintes financières auxquelles elles font face. Mais d'un autre côté, quand les postes s'ouvrent, on constate une raréfaction des candidats sur certains métiers. C'est le cas notamment pour les informaticiens, les travailleurs sociaux et le personnel médico-technique.

Les différentes régions sont-elles touchées de la même manière par ces difficultés de recrutement ?

Les collectivités du Sud ont vécu une situation privilégiée au cours des dix dernières années en restant attractives alors que nos collègues nordistes connaissaient déjà des difficultés de recrutement. Mais il semble que la pénurie sur certains métiers soit désormais nationale puisque nous commençons à connaître nous aussi des difficultés de recrutement, surtout dans le domaine social et médical.

Quels sont les statuts de vos agents ?

Nous privilégions le recrutement par voie statutaire et le recrutement contractuel reste l'exception, puisque 95 % de nos emplois permanents sont pourvus par des effectifs de fonctionnaires. Mais des difficultés de recrutement nous amènent parfois à embaucher des profils contractuels, notamment dans le secteur de l'informatique. Certains recrutements de contractuels sont justifiés par la durée de la mission, notamment pour les chargés de mission dans des domaines qui ne sont pas pérennes.

Sentez-vous une montée en compétences chez les jeunes diplômés ?

C'est vrai que dans certains intitulés de diplômes, on trouve désormais des appellations qui semblent très bien calibrées aux collectivités territoriales. Mais beaucoup de ces formations restent essentiellement théoriques et nous sommes donc amenés à développer des plans de formation spécifiques pour permettre à ces jeunes diplômés d'avoir une expérience de terrain. Cela reste des débutants qu'il convient d'accompagner.

Fiona Collienne

© Cadresonline

 

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :