CadremploiCadresOnlineJobfinanceJobvente
Vous êtes ici : AccueilActualitésDossiers emploiSalaires dans l'informatique : comment négocier ?

L'informatique recrute dans tous les secteurs

Si la crise a particulièrement touché l'informatique en 2009, la reprise s'est fait sentir dès l'an dernier et le secteur devrait être l'un des plus gros recruteurs en 2011. Les métiers du web ont particulièrement la cote et tirent l'emploi vers le...

+ Taille du texte -

Salaires dans l'informatique : comment négocier ?

Par CadresOnline le | Réagir | soyez le premier à réagir

Si la conjoncture est de nouveau favorable aux négociations salariales dans l'informatique, attention de ne pas surévaluer le prix de ses compétences, au risque de passer à côté de postes intéressants.

Selon Philippe Arsac, Président d'Eurowin Consulting Group, « le salaire est certes un élément important mais il ne faut pas perdre de vue qu'il est le résultat d'un marché et d'un positionnement individuel par rapport à ce marché ». Pas question donc de demander un salaire démesuré sous prétexte que certains profils sont rares, mieux vaut bien s'informer sur l'état du marché pour trouver le juste équilibre.

Ne pas griller les étapes

« Certains jeunes ingénieurs sont parfois trop attachés au salaire, or mon premier conseil est de ne surtout pas griller les étapes en ne regardant que le compteur du salaire ». Pour Philippe Arsac, il faut avant tout acquérir des compétences mais aussi regarder l'état du marché pour s'engager dans des voies porteuses. «  Il faut se méfier des effets de mode et des salaires mirobolants qui peuvent être proposés à un moment donné, car ils ne pourront pas monter plus haut. Parfois des structures payent un peu moins mais les perspectives sont peut-être plus intéressantes, tout est question d'équilibre ».

Savoir-faire mais aussi faire-savoir

Tous secteurs confondus, les salaires tournent en moyenne autour de 21-26 k€ pour les débutants ayant un DUT ou BTS, 30-37 k€ pour les débutants de niveau bac + 4/5, et autour de 45-50 k€, vers 5 ans d'expérience pour un Bac+5, selon Philippe Arsac. Au-delà de ces moyennes, on note de grandes disparités en fonction des entreprises,du diplôme, du poste occupé et de la façon de se vendre. Un informaticien très bon techniquement mais qui ne le fait pas savoir risque fort de passer à côté de ce qu'il mérite. Il est donc important de se documenter sur le marché et de ne pas hésiter à proposer un rendez-vous pour aborder la question. La clé étant d'arriver bien armé, avec des prétentions correspondant au marché.

Être en phase avec le marché

Les niveaux de salaire ont particulièrement augmenté pour les développeurs PHP qui gagnaient jusqu'à présent 25-30 000 euros par an, comme l'explique de son côté Jérémie Lemaître, Directeur général d'Eotim. « Ce n'était pas forcément des ingénieurs ultra diplômés, mais des passionnés et avec la forte augmentation de la demande à leur égard, leurs salaires sont aujourd'hui plutôt compris entre 30 et 35 000 euros par an. Ils peuvent même monter à 40-45 000 euros. Ce sont des profils qui ont gagné 10 000 euros en l'espace de 3-4 ans ».

Évoluer vers des postes d'encadrement

Pour augmenter son salaire, il faut aussi savoir évoluer en acceptant de prendre de nouvelles responsabilités et en accédant à des postes d'encadrement. Les capacités à communiquer, à s'inscrire dans des projets complexes ou à manager seront autant d'atout pour faire progresser sa carrière.

Caroline David

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :