CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilActualitésDossiers emploiSeniors : 6 pistes pour vous ouvrir des portes

Emploi des seniors : encore du chemin à faire !

Avec la réforme des retraites, la question de l'emploi des seniors est plus que jamais d'actualité. Si elle souhaite atteindre ses objectifs en la matière, la France a encore du pain sur la planche, surtout du côté des préjugés… Chiffres, avis...

Ces entreprises qui recrutent des seniors

Au delà des belles promesses, certaines entreprises posent des actions concrètes en faveur du recrutement des seniors et affichent des objectifs chiffrés. En voici quelques exemples.

+ Taille du texte -

Seniors : 6 pistes pour vous ouvrir des portes

Par Laure Marcus le | Réagir | soyez le premier à réagir

À plus de 50 ans, nombre de cadres peinent à retrouver un emploi sur un marché du travail encore trop stéréotypé. Pour mettre toutes les chances de son côté, mieux vaut sortir des sentiers battus.

1. Miser sur le réseau

« Les seniors ont bien peu de chance de trouver un travail via les offres d'emploi », prévient Serge Guerin, professeur à l'ESG et co-auteur de « Manager les seniors ». Les processus de recrutement classiques restant souvent hermétiques aux profils atypiques, c'est en effet sur le réseau qu'il faut compter. Un réseau qui se bonifie justement avec l'âge.

2. Ne pas se cloner

Vous visez un poste identique à votre précédente fonction ? L'idée n'est pas forcément judicieuse. « Ne proposez pas le clone de vous-même, conseille Serge Guerin. « Au contraire, vous saurez mieux vous démarquer en visant un nouveau secteur dans lequel vous êtes compétent mais qui reste un challenge pour vous ».

3. Flairer le bon filon

Si vous êtes dans une filière plutôt fermée aux seniors, sachez que plusieurs domaines apprécient au contraire une longue expérience. C'est par exemple le cas des services à domicile, de la santé ou des fonctions commerciales.

4. Small is beautiful

Les PME sont globalement plus ouvertes que les grands groupes car le recrutement y est moins normalisé, comme le remarque Serge Guerin : « souvent les PME s'appuient sur la personnalité et les compétences d'un candidat, plus que sur ses diplômes ou son âge, alors que la démarche est généralement inversée dans les grands groupes ».

5. Jauger l'état d'esprit

La culture de l'entreprise peut jouer en faveur des seniors. Les employeurs qui s'inscrivent dans le long terme et valorisent leurs racines seront a priori plus enclins à embaucher des quinquas que ceux prônant le modernisme.

6. Élargir ses horizons

La France, et les pays latins en général, sont plus fermés aux seniors que les pays anglo-saxons, l'Allemagne ou encore les pays nordiques. Pour les plus mobiles, chercher hors des frontières peut donc se révéler payant.

Laure Marcus

© CadresOnline

 

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :