CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilActualitésDossiers emploiValidation des Acquis de l'Expérience : valorisez vos expériences

Commerciaux : restez dans la course !

Faire son métier, c'est bien. Encore faut-il maintenir ses performances au plus haut niveau. Pour ce faire deux recettes essentielles : l'évolution des compétences par la formation, et les programmes de récompenses, appelés incentives, que les...

+ Taille du texte -

Validation des Acquis de l'Expérience : valorisez vos expériences

Par CadresOnline le | Réagir | soyez le premier à réagir

Grâce à la VAE, les commerciaux peuvent valoriser leur expérience par l'obtention d'un diplôme de niveau bac+5. De quoi dynamiser leur carrière !

La trajectoire d'une carrière professionnelle n'est pas toujours parfaitement rectiligne. Nombreux sont les commerciaux dont le parcours évolue selon les opportunités, les aléas de l'existence sans que leurs expériences ou leurs compétences ne soient pour autant valorisées par un diplôme.
Exemple : dans bien des cas, les attachés commerciaux deviennent au fil des années cadres commerciaux ou bien encore ingénieurs commerciaux sans détenir un diplôme de niveau bac+5.
Pourtant, les compétences développées avec le temps, qu'elles soient managériales ou bien encore liées au marketing, méritent bien une véritable reconnaissance.
Afin justement de les valoriser, la VAE a été mise en place en 2002 par une modification du droit du travail. Si le concept est récent, il a déjà opéré un engouement certain chez bon nombre de commerciaux en quête de valorisation.

Le principe ? Dès lors qu'un salarié possède au minimum trois années d'expérience professionnelle en relation directe avec le diplôme visé, il peut demander une VAE.
Celle-ci s'effectuera soit dans le cadre du plan de formation de l'entreprise, soit de sa propre initiative par le biais d'un CIF (Congé Individuel de Formation). Dès lors, il faut suivre une procédure bien précise : définir le projet suivant ses objectifs, passer un entretien avec un conseiller pour le montage du dossier et se rendre dans certains cas à la convocation du jury après examen du dossier.

Si la loi prévoit que la demande de VAE puisse se faire après seulement 3 années d'expérience, nombre de salariés attendent davantage avant de faire la démarche. En ce qui concerne le financement, la VAE peut faire l'objet d'une prise en charge par les différents acteurs de la formation professionnelle continue : Etat, régions, UNEDIC, entreprises, OPCA et Fongecif.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :