CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilActualitésInterviews recruteursInterview Jérôme Eymery, en charge du Département recrutement d'Areva

Interviews recruteurs

+ Taille du texte -

Interview Jérôme Eymery, en charge du Département recrutement d'Areva

Par CadresOnline le | Réagir | soyez le premier à réagir

Pourquoi l'instauration d'un tel évènement et quels sont vos objectifs ?

Nous avons besoin de renforcer notre recrutement pour faire face au développement de nos marchés.
L'objectif est double : nous souhaitons mieux faire connaître Areva auprès d'un public de diplômés bac+5 techniques, les informer sur nos méthodes de travail et nos valeurs.
D'autre part, cet évènement est l'occasion pour Areva de recruter ses ingénieurs de demain.

Cette rencontre est-elle réservée à une catégorie spécifique de personnes ?

Les candidats s'inscrivent au préalable sur le site dédié à l'évènement.
Une première sélection est alors faite sur la base de leur parcours : nous recherchons des profils techniques niveau bac + 5 venant aussi bien des écoles d'ingénieurs que du cycle universitaire.
Ensuite, nous procédons à une présélection téléphonique, ce qui permet, entre autre, de nous assurer du bon niveau d'anglais des candidats.
Nous retenons ainsi les meilleurs candidats, soit une trentaine par session.

Décrivez-nous une journée type de « Meet your future ».

« Le premier temps est un forum qui nous permet de communiquer sur nos métiers et nos projets mais surtout de mettre en place un dialogue entre représentants d'AREVA et candidats : ces derniers peuvent rencontrer les managers issus de la même discipline et discuter de différents projets avec nos équipes.
Le deuxième temps est plus formel et classique: il consiste en un entretien d'embauche qui nous amène à poser un diagnostic. Les candidats retenus sont alors invités à rencontrer leur futur manager sur site pour une dernière validation avant l'embauche ».

C'est la 4ème édition de « Meet your future », quels enseignements avez-vous tirés des trois premières ?

« Nos sessions regroupent une trentaine d'individus et chacune s'articule autour d'un corps de métier bien précis, ce qui n'était pas forcément le cas auparavant.
De ce fait, nous entrons dans une démarche plus qualitative en prenant le temps de répondre aux attentes de chaque personne présente ».

Vous n'êtes certainement pas la seule entreprise à proposer ce genre de rendez-vous ?

« Non. Nos concurrents, qu'ils soient du secteur de l'énergie ou pas, organisent également des journées de sélection.
Cependant, au vu de la conjoncture actuelle, le très porteur secteur énergétique attire de plus en plus de candidats ».

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :