CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilCoachingConseils carrièreSe remettre d'un sentiment d'échec, frein à la recherche d'emploi, c'est possible !

+ Taille du texte -

Se remettre d'un sentiment d'échec, frein à la recherche d'emploi, c'est possible !

Par Célia Badet le | Réagir | soyez le premier à réagir

Un internaute considère ici être en situation d'échec, un sentiment provoqué et vécu dans un contexte donné. Comment le dépasser ? Anne Blanchard, coach de Coaching Ressources va lui donner quelques pistes...

J'ai une expérience professionnelle de 20 ans en tant que cadre comptable. J'ai travaillé dans plusieurs secteurs d'activité, sans départ provoqué et je peux dire que j'ai connu l'appréciation de mes supérieurs.

J’ai été licenciée suite à la suppression du service dans lequel je travaillais. Depuis, j'ai eu plusieurs propositions et ai interrompu de mon propre chef deux périodes d'essai. Je considère cela comme des échecs et suis toujours sans emploi depuis 6 mois.

Je me pose beaucoup de questions suite à ces interruptions de périodes d'essai:
Vais-je rebondir ?
Dois-je prévoir de travailler à temps partiel ?
Quels problèmes dois-je résoudre ?

Réponse :

Bonjour,

Je suis Anne, Coach certifiée de Coaching Ressources et nous allons voir ensemble comment vous aider dans votre réflexion.

Vous indiquez être sans emploi depuis 6 mois et être en sentiment d'échec. Je suppose que cette situation d'échec vous freine pour oser à nouveau chercher du travail et être convaincante lors d'un entretien.

Par ailleurs, vous précisez que c'est vous qui avez décidé de rompre les périodes d'essai. En première approche, cela peut paraître surprenant que vous vous sentiez en échec alors que vous avez décidé d'interrompre le contrat. Ce sentiment est pourtant bien réel et son existence manifeste celle d'une autre émotion négative qui est sous-jacente.

  • Sauriez-vous la nommer ?
  • Que n'admettez vous pas?
  • Quelle est la croyance que vous avez développée et qui vous limite désormais dans vos capacités?

Ces premiers éléments peuvent déjà vous guider sur la voie de la réparation. Pour aller plus loin, il me parait important de faire un travail de deuil de vos expériences.
Tout travail de deuil comporte un certain nombre d'étapes par lesquelles il est indispensable de passer : la perte, le déni, la colère, la peur, la tristesse, l'acceptation, le pardon à soi et aux autres, le cadeau caché et la sérénité.

Pour chacune d'elles, un travail spécifique peut être proposé pour permettre de passer à l'étape suivante. Dans un premier temps, demandez vous où vous vous situez. Ensuite, une fois que ce repérage est fait, demandez-vous de quoi vous auriez besoin pour passer à l'étape suivante mais aussi qu'est ce qui est acquis ou à votre disposition comme ressources.

Je vous souhaite une bonne continuation.

Cordialement,

Anne Blanchard

Célia Badet

Passionnée par l’échange et l’accompagnement, j’oriente ma vie professionnelle vers l’Humain dans la sphère économique. En tant que Coach, j’interviens au niveau national auprès des entreprise souhaitant analyser puis agir au niveau du capital humain, auprès des personnes en mobilité professionnelle (Cadres, managers, dirigeants, créateurs, cédants et repreneurs d’entreprises). Je construis avec eux les bases de leurs projets, pour en définir une stratégie optimale associée à des actions concrètes leur permettant de les atteindre.   Directrice associée de C puissance 3 (Lille, Lyon, Avignon), cabinet de coaching & formation.

Contacter un coach

INTERROGEZ UN COACH EN DEVELOPPEMENT PERSONNEL

Vous avez le sentiment d’être « bloqué » professionnellement. Et si vous en parliez à un coach ?

Soumettez votre situation aux coachs de C PUISSANCE 3 et choisissez une réponse personnalisée, par écrit ou par téléphone.

Écrire à un coach

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :