CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilCoachingCV, lettres, entretiensConseils lettre de motivationModèles de lettre de motivation : s'inspirer sans recopier

+ Taille du texte -

Modèles de lettre de motivation : s'inspirer sans recopier

Par CadresOnline | Réagir | soyez le premier à réagir

Les modèles de lettres de motivation fleurissent sur internet. Souvent gratuits, ces exemples traduisent un besoin des candidats dans leur processus de recherche d’emploi. Mais d’où viennent ces lettres ? Peut-on s’y fier ? Comment bien les utiliser ?

Déclinées par secteurs ou par métiers, les modèles de lettres de motivation disponibles sur la toile servent de guide à de nombreux candidats.

Plusieurs sites se sont créés afin d’exploiter cette filière et offrent une grande variété de lettres. David Grand, rédacteur, fait partie de l’équipe de rédaction du site la-lettre.com.

Pour chaque lettre de motivation, il réalise des recherches sur le métier et le secteur concerné : « Je pars d’une fiche métier du répertoire ROM de Pôle Emploi ou de descriptions de fonctions, explique-t-il. Cela me permet d’avoir un aperçu des compétences nécessaires pour le poste recherché ».
Pour la première partie consacrée à l’entreprise, il va présenter le secteur, l’activité économique : « Je m’inspire aussi de l’actualité, ajoute David Grand. Par exemple, l’an dernier, j’ai pu évoquer le contexte de la crise immobilière ».

Copié – collé : Danger !

Seulement voilà, même bien renseignés, ces modèles n’assurent pas de décrocher l’emploi de vos rêves. Bien au contraire… « Tout ce qui est modélisé n’intéresse pas, commente Marc Guichet, dirigeant du cabinet de recrutement Emergence RH. Cela revient à dire que toutes les entreprises ont les mêmes besoins, que chaque candidat est identique ».

En reprenant ces modèles tel quel, le risque de tomber dans la banalité serait donc grand. « Pour une annonce, les recruteurs peuvent recevoir jusqu’à 200 candidatures. « Et la lettre de motivation est lue une fois sur deux. En général, elles sont même juste parcourues, précise Marc Guichet. Il faut donc accrocher, inciter à lire. Tout se joue sur les 10 ou 20 premières secondes ». Plus que risquer de se fondre dans la masse, « ne pas personnaliser, c’est montrer que l’on n’est pas intéressé » admet David Grand.

Utiliser le modèle comme base

Comme leur nom l’indique, ces modèles servent donc simplement de pistes. Il faut se les approprier, s’en inspirer mais sans recopier. « Réécrire mot pour mot ne sert à rien. Il est plus intelligent de reprendre le cadre ou la structure » indique Marc Guichet, «Puis de la personnaliser ». Évitez d’énumérer des qualités trop génériques du style « je suis motivé » ou « autonome », sans les illustrer concrètement. Elles présentent peu d’intérêt et dénotent un manque de créativité.
À bannir également, les formules classiques comme « J’ai l’honneur de solliciter un poste de… ». Adaptez votre lettre en fonction de votre expérience et de votre motivation.

Et n’oubliez pas que tout se joue sur l’accroche. Pour attirer l’œil du recruteur « il faut donc se creuser la tête afin de montrer que l’on tient à lui en particulier » note Marc Guichet. Sans pour autant tomber dans l’excentrique. Un exercice délicat à ne pas prendre à la légère !

Aurore Monod

Déposez dès maintenant votre CV dans la CVthèque CadresOnline et recevez sans efforts de nouvelles opprotunités de carrière.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :