CadremploiCadresOnlineJobfinanceJobvente

+ Taille du texte -

Chef de projet

Par CadresOnline | Réagir | soyez le premier à réagir

"Une lettre de motivation, comme déjà souligné, n'est pas un commentaire détaillé de CV".

Poste :Chef de projet

Cette lettre ne sera pas retenue

 

Lettre de motivation

M. Julien Wilson
Adresse
Code postale + Ville

X..., le 09/04/XXXX

Madame, Monsieur, L'informatique est un outil complexe, aux multiples facettes, et en perpétuelle évolution. Mais un outil avant tout. Et la maîtrise de cet outil est de peu de recours, sans la prise en compte des spécificités :

* du métier et du contexte
* de l'organisation et de la culture
* des moyens, besoins et enjeux
* des objectifs et contraintes.

Cette conviction et onze années de pratique et d'expérience m'ont mené au carrefour de trois compétences :

1. Architecture & Urbanisme Ce premier axe, résulte de la maîtrise de technologies diverses, liées à la problématique d'intégration pour la plupart : Objet, Composants, Workflow, Corba, Messages, Internet, EAI, XML, IAI... De la pratique de méthodes et techniques aussi : UML, Fraweworks, Patterns, développement par lots, Qualité...

2. Gestion et encadrement de projet Avec le temps, le premier axe et la pratique - ou la "supervision" de la mise en oeuvre - de divers outils sur l'ensemble des phases d'un projet (analyse, conception, développement, test), m'a naturellement conduit à l'encadrement d'équipe. Essentiellement sur le plan "technique" d'abord, sur le plan de la gestion ensuite. Une formation PMI (Project Management Institute) m'a ensuite fourni l'occasion de : - Consolider et formaliser mes connaissances en gestion de projet, jusqu'alors apprises "sur le terrain". - Et de mieux maîtriser encore les interactions entre Urbanisme et Planification.

3. Conseil et assistance à la maîtrise d'ouvrage Maîtriser la technologie et sa mise en oeuvre - donc, ne suffit pas : il ne faut pas oublier qu'elle ne reste qu'un outil, un moyen. Utile et profitable, de préférence. Et pour l'utiliser efficacement, il faut encore que le besoin et les objectifs soient qualifiés, voire exprimés, anticipés, puis formalisés, et pleinement appréhendés. Cette conviction m'a toujours animé :
- Elle sous-tend le dernier axe d'évolution de ma carrière : vers le conseil, et l'assistance à la maîtrise d'ouvrage. Où il m'a été permis de m'impliquer d'avantage encore, dans le choix et la réussite des projets.
- C'est également ce qui m'a permis d'évoluer dans des domaines sectoriels divers et variés : Nucléaire, Pneumatiques, Télécoms, P&T, Bactériologie, Pétrochimie, Assurance, Finance/Gestion de fonds. Sur des problématiques tout aussi variées : intégration, EDI, marketing, archivage électronique, Internet, B2C, B2B...
Mon profil est donc celui de la complémentarité entre :
. l'appréhension du contexte et des enjeux, la formulation du besoin et des objectifs,
· les choix d'alignement de l'outil informatique sur les besoins et objectifs,
· la gestion de projet : planification, conduite, contrôle.
Je souhaite aujourd'hui jouer un rôle de premier plan dans les choix stratégiques, et dans la mise en oeuvre du changement. Ceci, dans un véritable esprit d'équipe. Et dans une optique à long terme : chez un utilisateur. Sur Lyon et environs. Si mon parcours et mon profil vous interpellent, c'est avec plaisir que je vous rencontrerais. Dans l'attente, recevez mes cordiales salutations.

Julien Wilson

 

Diagnostic

Conseils de forme

Un tout premier survol de votre lettre donne d'emblée une impression de lourdeur. Une lettre de motivation doit être claire et synthétique, or ce n'est pas du tout l'option que vous avez prise : pas moins de 4 signets différents pour introduire les titres ou paragraphes, trop de texte ; la lettre se rapproche trop d'un CV dans sa structure.

Bien sûr, votre souci de structurer la lettre en mettant en lumière les compétences essentielles sous forme de catégories est louable ; mais la longueur et la lourdeur de l'ensemble neutralisent l'intérêt de l'approche.

Le style doit être beaucoup plus concis et sobre, il faut bannir la recherche d'originalité à tout prix, sans pour autant s'interdire une pointe d'humour si le contexte s'y prête.

Conseils de fond

Votre volonté de mettre un peu de chair et de "littérature" pour présenter vos compétences informatiques est un point positif. Mais le contenu est relativement indigeste, parfois même verbeux. On perd le fil dans des phrases sans impact ou sans information vraiment utile. On finit par mélanger les spécificités avec les types de compétences, puis les complémentarités, pour terminer sur une attente très générale et un peu « bateau », assortie d'une formule de politesse péjorative par l'usage du verbe "interpeller".

Attention : une lettre de motivation, comme déjà souligné, n'est pas un commentaire détaillé de CV, n'est pas non plus un CV bis, mais doit exprimer en quelques lignes pourquoi vous postulez et en quoi votre candidature peut correspondre.

 

Conclusions

Pour résumer, votre lettre ne suscite pas l'envie de vous rencontrer, et laisse percevoir un manque de rigueur et de synthèse. Pour des postes de consultant ou chef de projet, je me poserais sérieusement la question du potentiel et des qualités de flexibilité et de jugement.

Sylvain Grevedon, Mercuri-Urval.

Déposez dès maintenant votre CV dans la CVthèque CadresOnline et recevez sans efforts de nouvelles opprotunités de carrière.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :