CadremploiCadresOnlineJobfinanceJobvente

+ Taille du texte -

Industrie

Par CadresOnline | Réagir | soyez le premier à réagir

"Le deuxième et le troisième paragraphes sont sans doute les meilleurs : on y trouve de nombreux éléments d'information donnant de la vie au CV".

Poste :Le Domaine de l'Industrie

Cette lettre ne sera pas retenue

 

Lettre de motivation

Monsieur Jean Huet

Adresse
Code postal + Ville

P, le 13/02/XXXX

Madame, Monsieur,

Comme je vous l'ai décrit dans mon CV, je suis chargé depuis près de 8 ans des relations entre mon entreprise et ses fournisseurs.

C'est dans ce contexte que je pilote depuis 3 ans l'intégralité du processus d'approvisionnement, menant de concert les actions d'achat et le suivi des commandes.

Cette démarche s'effectue dans le respect de la qualité, omniprésente dans l'industrie aéronautique et spatiale.

Ainsi, c'est avec un esprit de rigueur et de précision que je participe jours après jours à des réalisations visant à dynamiser les relations client-fournisseur, en préservant l'intégrité de chacune des parties. Aujourd'hui pris dans la tourmente des restructurations économiques, mon souhait est de rejoindre au plus vite une entreprise dans laquelle je découvrirai de nouveaux défis, afin d'y éprouver mes acquis. Votre société répondra incontestablement à ces objectifs ; voici pourquoi je vous propose de m'impliquer dans sa réussite. Je serais heureux de pouvoir vous l'exprimer lors d'un entretien, si vous souhaitez me l'accorder. Dans cette attente, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes salutations les meilleures.


Diagnostic

Conseils de forme

Préambule : Cette lettre émanant d'une candidature spontanée, le recruteur se demandera si celle-ci peut lui permettre de pourvoir un poste pour lequel il mène actuellement une recherche ou s'il peut conserver le CV en vue d'une future mission. Il est donc important de ne pas faire une réponse trop ciblée (bien adaptée lorsqu'un candidat se positionne par rapport à une annonce), mais également de ne pas rester trop dans le vague, ce qui ne permettrait pas au recruteur d'établir une classification pertinente. Exercice difficile, donc !

Les attentes du recruteur : La lettre est bien équilibrée dans ses différentes parties, ni trop longue, ni trop lapidaire. Le style est assez raffiné, peut être un peu trop, ce qui peut faire penser au recruteur que vous en avez confié la rédaction à une autre personne ou que vous vous êtes inspiré d'un modèle. L'introduction est néanmoins maladroite : inutile de faire référence au CV qui sera de toutes manières examiné par le recruteur. Allez directement à l'essentiel. La formule de politesse est moderne et bienvenue.

Conseils de fond

Points positifs : Le début de votre lettre explique bien vos responsabilités actuelles. Elle est concise et sans ambiguïté. On ressent une certaine hauteur de vue et un bon esprit de synthèse. Le deuxième et le troisième paragraphes sont sans doute les meilleurs : on y trouve de nombreux éléments d'information donnant de la vie au CV. Les passages sur la qualité et l'intégrité des parties sont spécialement intéressants. Points négatifs : La suite n'est malheureusement pas à la hauteur du début : le lyrisme accompagnant la tourmente des restructurations économiques est exagéré, d'autant que les restructurations évoquées sont maintenant un des éléments habituels de la vie économique. Il est plus prudent à ce stade de ne pas révéler vos motivations de changement réelles. Vous pouvez simplement préciser que vous êtes à l'écoute active de nouvelles opportunités, ce qui ne donnera pas le sentiment au recruteur que vous cherchez avant tout à quitter votre emploi actuel. Vous confortez d'ailleurs aussitôt ce sentiment avec la tournure au plus vite, et décrédibilisez ainsi la phrase suivante, pourtant bien tournée : rejoindre une entreprise dans laquelle je découvrirai de nouveaux défis, afin d'y éprouver mes acquis. A ce stade, il aurait fallu préciser quel poste vous cherchez désormais à occuper : s'agit-il de la même fonction ? d'une évolution ? Le dernier paragraphe n'apporte hélas pas l'information attendue et vous place en position d'infériorité avec la tournure si vous souhaitez me l'accorder. Gardez à l'esprit que vous représentez pour le recruteur une opportunité éventuelle de conclure une mission ! Placez-vous bien dans la perspective du besoin de l'entreprise (à qui vous apportez vos services) plutôt que dans celle de votre recherche d'emploi. Vous y gagnerez en équilibre dans la relation.


Conclusions

La lettre trahit un désir de fuite manifeste de votre emploi actuel, ce qui va susciter un doute chez le recruteur : n'êtes-vous pas en situation de pré-licenciement ? Ce n'est pas nécessairement un problème en soi, mais mieux vaut l'évoquer une fois que vous aurez eu l'occasion de convaincre sur vos compétences.

Jean-Boris Samuel, cabinet Alexandre Tic.

Déposez dès maintenant votre CV dans la CVthèque CadresOnline et recevez sans efforts de nouvelles opprotunités de carrière.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :