CadremploiCadresOnline

+ Taille du texte -

Affréteur

Par CadresOnline | Réagir | soyez le premier à réagir

Autres appellations

  • Courtier
  • Transitaire (routier)
  • Agent de fret (aérien)
  • Commissionnaire de transport (maritime)

Missions

Le rôle de l’affréteur est d’optimiser le transport de marchandises du client tout en garantissant la qualité et les délais de livraison. Ses tâches consistent à :

  • prendre connaissance des commandes clients
  • étudier le meilleur moyen de transport
  • rechercher un offreur et négocier avec lui le contrat
  • contrôler les informations inscrites sur les différents formulaires
  • assurer le traitement administratif des dossiers
  • suivre en permanence l’évolution des tarifs du secteur

Environnement

L’affréteur est souvent employé d’une entreprise de transport ou de logistique, d’un cabinet conseil en transport et logistique ou encore d’une entreprise de courtage où d’ailleurs les jeunes diplômés sont souvent bien représentés.

L’affréteur travaille en collaboration avec plusieurs services de l’entreprise, notamment les commerciaux, les manutentionnaires et le chef de quai.

La rémunération d’un affréteur qui débute oscille entre 18 000 et 28 000 euros. Un jeune affréteur cadre peut espérer gagner entre 30 et 35 000. En fin de carrière, sa rémunération avoisinerait 40 000 euros.

Profil

L’affréteur doit maîtriser :

  • le droit des affaires
  • le droit du transport international (pavillon, nationalité des transporteurs)
  • la géographie des transports
  • l’anglais parfaitement et une deuxième, voire une troisième langue étrangère

Il est important que l’affréteur démontre aussi certaines aptitudes telles que :

  • l’autonomie et le sens de l’organisation
  • des qualités relationnelles
  • la réactivité et la rapidité d’exécution
  • la clairvoyance et l’objectivité
  • des capacités d’analyse

Pour exercer le métier d’affréteur, il est recommandé d’être titulaire d’un bac ou d’un bac +2, idéalement :

  • le bac pro exploitation des transports ou logistique
  • le BTS Transport
  • le DUT gestion, logistique et transport

Les bac +4 – diplômés d’une école d’ingénieur en transport et logistique, d’une école de commerce (option commerce international), d’une maîtrise ou d’un DESS en transport – pourront évoluer plus vite vers un poste de direction (achat, logistique…).

Déposez dès maintenant votre CV dans la CVthèque CadresOnline et recevez sans efforts de nouvelles opprotunités de carrière.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :