CadremploiCadresOnline

+ Taille du texte -

Fiscaliste

Par CadresOnline | Réagir | 1 commentaire

Missions

Conseiller des entreprises en matière de fiscalité et de droit, le fiscaliste a pour missions de :

  • Intervenir lors des grandes mutations d’une entreprise : fusion ou acquisition
  • Veiller à l’application des normes fiscales
  • Proposer des solutions fiscales pour la gestion et la réduction des impôts
  • Conseiller sur les questions de droit
  • Défendre les intérêts d’une entreprise en cas de contentieux

Environnement

Le fiscaliste peut travailler au service financier et comptable d’une entreprise ou bien exercer comme consultant dans un cabinet spécialisé. Les déplacements son fréquents, notamment s’il est consultant ou si le fiscaliste doit défendre les intérêts de l’entreprise devant une cour.

Le fiscaliste débutant peut percevoir un salaire d’environ 25 000 euros brut annuels.

Profil

Le fiscaliste est un professionnel du droit et de la fiscalité. Il maîtrise les outils de gestion informatique et possède :

  • des aptitudes à la réflexion
  • des qualités rédactionnelles
  • des qualités d’expression orale
  • le sens de la communication et du contact
  • le sens de l’organisation
  • un esprit de synthèse et d’analyse
  • une capacité d’adaptation confirmée
  • le sens de l’écoute

Le métier de fiscaliste requiert :

  • de parfaites connaissances juridiques et fiscales
  • de la résistance au travail sous pression
  • de la rigueur

On accède au métier de fiscaliste grâce à une expérience significative dans le droit, l’administration ou la fiscalité. De plus, un diplôme de niveau bac +5 est recommandé, comme :

  • Master 2 droit fiscal
  • Master 2 droit des affaires
  • Master 2 sciences juridiques et financières
  • Master 2 sciences politiques
  • Master 2 droit économie et gestion
  • Master d’études comptables et financières
  • Master professionnel en finance d'entreprise
  • Maîtrise des sciences et techniques comptables et financières
  • Maîtrise en sciences de gestion
  • Diplôme d’IUP banque et finance
  • Diplôme d’école de commerce

S’il exerce en entreprise, le fiscaliste pourra s’orienter vers le consulting en travaillant pour des cabinets d’expertise fiscale.

Déposez dès maintenant votre CV dans la CVthèque CadresOnline et recevez sans efforts de nouvelles opprotunités de carrière.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Par Amanda
Je ne suis pas daccord du tout. Il ne sffiut pas d'avoir de l'argent, un pseudo pouvoir pour etre e9thique.Une entreprise qui n'est pas profitable ne peut peut etre pas l'etre e0 cause des ces entreprise profitables qui sont loin d'eatre e9thique.L'ethique d'une entreprise de9pend, selon moi, directement de ce qu'elle re9alise avec l'argent qu'elle gagne, mais ce n'est surement pas parcequ'elle en gagne qu'elle pourra eatre ethique.Bien sur, il sera plus facile e0 une entreprise de progresser dans cette voie si elle est profitable, l'argent ne fais pas le bonheur mais il y contribue largement! Faut il encore que se soit l'objectif des chefs d'entreprise.

Vous devez renseigner tous les champs :