CadremploiCadresOnlineJobfinanceJobvente

+ Taille du texte -

Ingénieur éolien

Par CadresOnline | Réagir | soyez le premier à réagir

Autre appellation

  • Chef de projet éolien

Missions

Choix du site, étude de faisabilité du projet, obtention du permis de construire, l’ingénieur éolien intervient à chaque étape préliminaire nécessaire au développement d’un projet éolien. À chacune de ces phases, ses missions sont multiples. En premier lieu, il se doit de sélectionner le site d’implantation. Ses tâches consistent alors à :

  • Analyser le contexte topographique
  • Étudier le type de sol
  • Évaluer le potentiel de production d’énergie

Vient ensuite l’étude de la faisabilité du projet. Une phase importante qui permettra à l’ingénieur éolien de passer au crible tous les risques éventuels. Une étape qui lui demande de :

  • Évaluer les impacts sur l’environnement
  • Analyser les contraintes réglementaires
  • Étudier les possibilités de raccordement au réseau électrique existant
  • Réaliser des études de vent

L’étape de l’obtention du permis de construire exige de ce professionnel d’entretenir d’étroites relations avec les collectivités territoriales, les élus des communes, les citoyens, la presse, les propriétaires et les différentes administrations.

Environnement

Exerçant généralement en bureau d’études, pour le compte d’entreprises spécialisées ou de sociétés possédant un département environnement, l’ingénieur éolien se déplace beaucoup. Ses missions de prospection, d’analyse et d’information exigent sa présence sur le terrain.

Un ingénieur éolien démarre sa carrière avec un salaire moyen annuel de 24 K€. Cette rémunération moyenne grimpe à 50 K€ pour un profil confirmé.

Profil

Le bac +5 est une condition sine qua non pour exercer le métier de chef de projet éolien. Peu nombreux sur le marché, ces derniers sont, pour la grande majorité, issus d’écoles d’ingénieurs généralistes ou spécialisées. Certains sont parfois dotés d’un mastère spécialisé dans le secteur de l’énergie.

Ce professionnel possède de nombreuses compétences techniques :

  • Compétences techniques réglementaires et économiques propres à l’énergie éolienne
  • Connaissances scientifiques générales en écologie, météorologie, géologie et modélisation
  • Maîtrise de logiciels spécifiques à la cartographie, la simulation et la gestion de projet

Tout comme de nombreuses qualités de savoir-être :

  • Goût du contact
  • Sens de la persuasion
  • Art de la négociation
  • Sens de l’organisation
  • Autonomie
  • Sens des responsabilités

Les postes offerts par le secteur de l’énergie éolienne sont encore peu nombreux. Mais cette filière au fort potentiel de croissance devrait générer plus de 30 000 emplois dans les années qui viennent.

Déposez dès maintenant votre CV dans la CVthèque CadresOnline et recevez sans efforts de nouvelles opprotunités de carrière.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :