CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilCoachingFiches métiers & salairesFiches métiersTechnicien en qualité de l'air

+ Taille du texte -

Technicien en qualité de l'air

Par CadresOnline | Réagir | soyez le premier à réagir

Autres appellations

  • Ingénieur en analyse de l’air
  • Surveillant/surveillante de la pollution de l’air

Missions

Le technicien en qualité de l’air est responsable des supports techniques nécessaires à l’évaluation et au maintien de la qualité de l’air.

Ses missions :

  • Effectuer à l’aide d’appareils spécialisés (boroscope, anémomètre…) des relevés préventifs de l’air ambiant, enregistrements et analyses des données
  • Gérer le parc de matériel qu’il a sous sa responsabilité (mise en place, entretien, maintenance, réparation)
  • Inspecter et évaluer des réseaux de traitement de l’air (système de ventilation).
  • Analyser les problèmes et proposer des améliorations (nettoyage, filtres…)
  • Gérer les campagnes de mesures (matériel adéquat, planning) tout en assurant le respect des procédures (sécurité, qualité, norme, législation, réglementation)
  • Rédiger des rapports (analyses, statistiques et recommandations)
  • Réaliser des projets d’aménagement qui maximisent la qualité de l’air
  • Prévenir les autorités quand les taux de pollution dépassent les seuils d’alerte

Environnement

Le technicien en qualité de l’air travaille en général pour :

  • des associations agréées de surveillance de l’air
  • des organismes de recherche et des bureaux d’études
  • des grands groupes (usines chimiques, EDF…)
  • des services de l’État
  • des collectivités locales

La qualité de l’air est aujourd’hui un sujet de santé publique. Le métier de technicien en qualité de l’air est donc en plein développement et les entreprises embauchent de plus en plus.

Le technicien en qualité de l’air travaille dans un laboratoire et effectue de nombreux déplacements sur le terrain.

En début de carrière, un technicien en qualité de l’air gagne en moyenne un salaire mensuel brut qui varie de 2 000 à 2 200 euros.

Profil

Le technicien en qualité de l’air a des connaissances en :

  • chimie atmosphérique
  • informatique et électronique
  • météorologie

Parmi ses qualités citons :

  • bon esprit d’analyse et de synthèse
  • rigueur
  • aptitude au travail en équipe

La plupart des techniciens en qualité de l’air ont un niveau bac +5.

Exemples de formations qui donnent accès au métier :

  • BTS chimie
  • DUT mesure physique, électronique
  • Master en qualité chimique
  • Master professionnel atmosphère et qualité de l’air
  • Diplôme d’une école d’ingénieurs spécialisés en chimie

Déposez dès maintenant votre CV dans la CVthèque CadresOnline et recevez sans efforts de nouvelles opprotunités de carrière.

Ajouter un commentaire

Vos réactions

Il n'y a pas de commentaires, soyez le premier

Vous devez renseigner tous les champs :