CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilEntreprendrePortage salarialComment entretenir son réseau business en portage salarial ?

+ Taille du texte -

Comment entretenir son réseau business en portage salarial ?

Par Dtalents le | Réagir | soyez le premier à réagir

Dans certains métiers, comme l’informatique et le conseil, la logique du réseau est extrêmement forte. En portage salarial, cette donnée devient primordiale quel que soit le secteur d’activité. Mais qu’entend-on exactement par réseau business ? Et surtout comment le faire vivre de manière fructueuse ?

Indépendants et salariés en portage salarial ont un point en commun : la nécessité de disposer d’un réseau business pour développer leur activité. « Par essence, un consultant doit être autonome, entretenir ses contacts est donc capital », explique Yves Roussin, fondateur de la société de portage salarial Dtalents. Jacques Labidurie, consultant en architecture d’infrastructure en portage salarial avec Dtalents approuve : « Le réseau devient indispensable quel que soit le métier, mais cela dépend aussi de son niveau d’expertise. Je suis notamment formateur certifié Cisco, nous sommes 30 en France. C’est certain que dans ce cas de figure le réseau joue moins. » Mais sans une spécialisation rare, les contacts sont vitaux : « 80 % d’une société de portage salarial, c’est du réseau », appuie Yves Roussin.

Mais qu’est-ce qu’un réseau business exactement ? « Ce sont les contacts établis au fil des ans, avec des entreprises, des collègues, des relations de travail, répond le fondateur de la société de portage salarial Dtalents. Des personnes qui peuvent écouter, relayer des informations et donner des missions. » Pour Jacques Labidurie, ce sont « des contacts qui me connaissent, avec lesquels j’ai été en collaboration et qui savent ce que je fais et comment je le fais ». Un réseau business peut être aussi constitué de proches qui seront à même de donner des conseils et susceptibles de mettre en relation avec des porteurs de futurs contrats. « Ou encore des anciens élèves de sa promotion ou des personnes rencontrées en formation », ajoute Yves Roussin.

Un réseau s’active et s'entretient

Avoir des contacts est une base nécessaire en portage salarial, mais pour qu’il porte ses fruits, un réseau doit être activé et surtout entretenu. « Assister à des séminaires, des salons, accepter les invitations à des petits déjeuners ou des journées de présentation, prend du temps mais cela rapporte, remarque le consultant en architecture d’infrastructure. La société de portage salarial avec laquelle on collabore permet aussi de nouer de nouveaux liens et de les entretenir. » Dtalents organise ainsi tous les deux mois des rencontres entre consultants et entreprises, « nous réunissons des personnes avec des points commun afin qu’elles puissent échanger, indique le fondateur de la société de portage salarial. Car pour entretenir un réseau, se rencontrer physiquement est primordial. »

Avoir recours aux mails et aux échanges téléphoniques joue également : « lorsqu’on arrive en fin de mission, il ne faut ainsi pas hésiter à en informer son réseau », note le fondateur de la société de portage salarial Dtalents. Se positionner sur les jobboards et les réseaux sociaux, est aussi important. Lorsqu’une entreprise l’intéresse, Jacques Labidurie les utilise notamment pour voir si l’un de ses contacts y a lui-même une connaissance : « cette notion de double contact permet d’en apprendre davantage sur les besoins de l’entreprise pour mieux se positionner ». Dernier point capital pour nos deux intervenants : ce n’est pas la quantité qui fait la force d’un réseau, mais sa qualité.

Dtalents © CadresOnline.com

En savoir plus et entrer en contact avec un consultant Dtalents ?

Vous devez renseigner tous les champs :