CadremploiCadresOnline
Vous êtes ici : AccueilEntreprendrePortage salarialPourquoi travailler en portage salarial ?

+ Taille du texte -

Pourquoi travailler en portage salarial ?

Par Sandrine Guinot le | Réagir | soyez le premier à réagir

Styliste modéliste consultante, Joan Cousteix dispose d’une expérience de 15 ans dans le textile et l’habillement. Après sept années de salariat, elle devient indépendante en 2006 avant de rejoindre les rangs de la société de portage salarial Dtalents en 2011. Pourquoi ce choix ? Quels sont ses avantages ? Elle nous livre son témoignage.

Comment avez-vous découvert le portage salarial ?

Joan Cousteix, styliste modéliste consultante : J’étais encore styliste responsable de collection pour la marque Degré 7 chez Avance Diffusion, lorsque j’ai été contactée par mes deux premiers clients. Même si j’avais déjà dans l’idée de devenir indépendante, il me fallait trouver une solution rapide pour répondre à leurs demandes. Il me fallait notamment un numéro de SIRET dont je ne disposais pas en tant que salariée. Le portage salarial, qui en était à ses débuts, était la réponse la plus appropriée à ma situation. Je l’ai expérimenté durant quatre mois avant de lancer mon entreprise individuelle en 2006.

Pourquoi n’avoir pas continué avec le portage salarial ?

Joan Cousteix : Devenir indépendante était un objectif de carrière. Comme mes prestations avaient plu et que les demandes devenaient exponentielles, je me suis lancée. Une expérience de quatre ans qui m’a permis de voir quelles étaient mes limites et mes priorités. Dans mon métier, les réponses aux appels d’offres sont extrêmement chronophages. Avec la naissance de ma petite fille, je n’arrivais plus à mener de front la prospection, l’administratif et mon savoir-faire technique. Je n’avais plus de vie de famille et passait la majorité de mon temps sur des tâches administratives au lieu de me concentrer sur ce qui me passionne : mon métier !

Comment êtes-vous revenue au portage salarial ?

Joan Cousteix : La société de portage salarial Dtalents m’avait été chaudement recommandée. Je l’ai contactée et le changement s’est fait de manière quasi instantanée, avec une fluidité et une efficacité incroyable pour moi comme pour mes clients, alors qu’il m’a fallu près de 8 mois pour arrêter ma société ! Aujourd’hui, je peux me concentrer sur mon savoir-faire puisque c’est la société de portage salarial Dtalents qui s’occupe de gérer tout l’aspect administratif des appels d’offres : extrait de Kbis, justificatif d’impôts… Je ne m’occupe plus que de ma partie, soit les documents techniques. Cotisations patronales, sociales… ils gèrent aussi tout l’aspect financier de mon activité. Un véritable soulagement pour moi qui n’ai jamais aimé ça. J’ai maintenant plus de temps pour visualiser les différents appels d’offres, aller dans les salons, entretenir mes contacts professionnels et travailler sur des nouveaux secteurs comme le développement durable de plus en plus demandé. Maintenant, je m’autorise aussi des vacances et m’organise pour consacrer du temps à mes deux enfants.

Après une activité d’indépendante, le portage salarial n’est-il pas trop contraignant ?

Joan Cousteix : Contrairement à ce que je craignais, le portage salarial, avec Dtalents, m’apporte une très grande souplesse. Je ne suis plus coincée dans un schéma. Je peux reprendre une activité salariée si une opportunité se présente et suis aussi davantage en mesure de choisir les missions qui m’intéressent. En fonction de mes contrats, je peux demander des acomptes ce qui me permet de faire face à des appels d’offres plus onéreux en termes de préparation. Les rencontres entre consultants organisées par la société de portage salarial Dtalents, me permettent aussi d’avoir une vision plus globale du marché et d’échanger avec des professionnels exerçant dans des entreprises que je pourrais avoir envie de contacter.

Propos recueillis par Sandrine Guinot, pour Dtalents.

En savoir plus et entrer en contact avec un consultant Dtalents ?

Vous devez renseigner tous les champs :